Initié par Bio Centre et porté par Graine Centre, l'événement de clôture du Défi Familles à Alimentation Positive s'est déroulé au Château de Cheverny le 17 juin dernier.

La première édition du Défi Familles à Alimentation Positive s'est déroulée à l'échelle régionale et a accueilli 140 familles réunies en 15 équipes. Ces équipes se sont lancés comme défi d'augmenter leur consommation de produits bio de préférence locaux, sans dépenser plus. Pour y parvenir, les équipes ont été accompagnées par 7 structures qui ont organisé différents temps forts entre septembre 2017 et juin 2018 ( visite de ferme bio, atelier cuisine, diététique, jardinage...). Les familles participantes devaient s'engager à faire 3 relevés de leurs dépenses alimentaires au cours cette période afin de pouvoir évaluer leur progression de consommation bio.

 

La plus forte progression de consommation bio a été enregistrée par l'équipe de Chinon (+ 39 %) tandis que  l'équipe de Saint Paterne/Racan remporte la palme pour sa consommation bio local (+ 22 %).

 

Toutes les familles qui ont participé au Défi Familles à Alimentation Positive ont été invités à l'événement de clôture orchestré par la Région au Château de Cheverny et qui associait les participants aux Défis Familles à Energie Positive.

 

 

Une deuxième édition régionale du Défi Familles à Alimentation Positive va démarrer en septembre prochain et devrait accueillir 200 familles. Elles seront accompagnées par les 7 structures de l'édition précédente: Athena (41 et 28), Marion Nature (45), Bio Berry (18), le CPIE Brenne-Berry (18 et 36), la Sepant, Couleurs Sauvages et la Fédération Familles Rurales 37 (37).

 

Voir le communiqué de presse de Graine Centre

 

Voir le site Familles à Alimentation Positive 

 

Agenda-colonne

Ils témoignent

  •    "Ce qui me pousse ? L’envie d’être un bon technicien, et de chercher à faire toujours mieux tout en respectant la terre !"

  •    "Pour la fabrication de nos pâtes, nous utilisons un savoir faire traditionnel"

  •    “Dans la famille, l’agriculture biologique est devenue un mode de vie, presque une philosophie.”  

  •    "Il faut être cohérent : quand on est convaincu par le bio comme je le suis, on a envie que ce soit à la portée de tous."

Tous les témoignages